Les Trois coups de L'Angélus 2012 au Bristol

Lundi 19 mars au soir, Hubert de Boüard et Jean-Bernard Grenié, copropriétaires du Château Angélus, 1er grand cru classé de Saint-Emilion, ont remis pour la 6ème année consécutive le prix des "Trois Coups de l'Angélus", lors d’un dîner magique dans le cadre unique de l’Hôtel Bristol à Paris.

Les carillons du tout Paris ont résonné pour célébrer non pas trois mais cinq personnalités qui ont marqué l'année 2011.
Pour les assister dans cette lourde tâche, Hubert de Boüard et Jean-Bernard Grenié ont fait appel aux trois membres de leur jury, trois grands comédiens et amateurs de vin :

  • Pierre Arditi à l’affiche d’une pièce de Jean-Claude Grumberg Moi je crois pas ! jusqu’au 24 mars 2012 au théâtre du Rond-Point.

  • Frédéric Diefenthal qui jouera en 2012 dans le prochain téléfilm de Sam Karmann, Jeu Dangereux, diffusé le 21 mars prochain sur France 2 ; dans la très attendue mini-série, Les
    Virtuoses, tournée avec son épouse, Gwendoline Hamon, et dans le prochain film de Malik Chibane, Pauvre Richard.

  • José Garcia est quant à lui en ce moment à la Nouvelle-Orléans pour le tournage du film Now you see me de Louis Leterrier aux côtés de Mélanie Laurent, Woody Harrelson et Morgan Freeman.

Les lauréats 2012 sont :
Enki Bilal | Eric Frechon | Henri Leconte | Ariane Massenet | Mathilde Seignier

Un événement haut en couleurs qui restera longtemps dans les mémoires de tous les convives dont : François Xavier Demaison, François Berléand, Yves Rénier, Valérie Expert, Marc Lavoine,
Thierry Marx et Mathilde de L’Ecotais, Nikos Aliagas, Gérard Jugnot, Tchéky Karyo, Mansour Bahrami, Xavier de Moulins, et bien d’autres…

Menu de rêve réalisé par le chef Eric Frechon, triplement étoilé du Bristol : Petit salé de lentille, œuf de caille poêlé, Oignon paille cuit à la Carbonara, royale de lard fumé, jambon et girolles, Selle d’agneau rôtie à la chapelure de nori, purée de colrave, gnocchi aux herbes fraîches, Tarte chaude soufflée au chocolat grand cru et sorbet Amarena, accompagnés des vins
exceptionnels du Château Angélus, 1er grand cru classé de Saint-Émilion, Angélus 2007, 2005 et 1995.

2 commentaires sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Des Crus pas si Bourgeois que ça...
Article suivant
Jazz au Château Palmer et en live sur le web pour les Primeurs 2011

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

2 commentaires sur cet article

vinocéros

le 22/03/12 à 13:10

Par contre Mathilde Seigner a marqué la cérémonie des césars mais je ne suis pas sur qu'elle mérite une distinction pour ça ;-)
Michel

le 22/03/12 à 11:36

Il a marqué l'année 2011 Henri Leconte??!!!!! C'est marrant je m'en souviens pas...
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire