21 photos
Producteur

Château Brown

France, Bordeaux
Appellation : Pessac-Léognan
Adresse

Château Brown

Allée John Lewis Brown
Léognan

Tél. : 05 56 87 08 10
Fax : 05 56 87 87 34
www.chateau-brown.com
Contacter

Fin des vendanges 2013 à Château BROWN

23/10/13

Voici le Communiqué de presse du CHÂTEAU BROWN concernant la récolte 2013.

16 octobre – fin des vendanges 2013 à Château BROWN.

Il est 16h quand les derniers coups d’épinettes sont donnés dans les rangs de nos cabernets-sauvignons.
Nous avons eu 1971-1972-1973 puis la gelée de 1991,1992 et 1993 – voici maintenant le triplé 2011-2012-2013. Mais que ce millésime fût difficile à faire naître, il faut dire que les années 2000 nous avaient bien mal habitués, la facilité était plus ou moins de mise depuis plus de 10 ans.
Une certitude aujourd’hui : 2013 est un des millésimes les plus durs, si ce n’est le plus compliqué depuis plus de 30 ans.
Le printemps désastreux aura été le point de voute de ce pâle millésime, conjuguant un retard important dans le cycle végétatif et une grosse perte de récolte dû à une floraison faite littéralement sous les eaux.
Un Juillet exceptionnel, parmi les plus ensoleillés depuis 25 ans et un mois d’Août très clément n’auront pas suffi à combler le retard accumulé au printemps. Une mi-véraison au 20 août pour les merlots en fût la conséquence.
Il nous aurait donc fallu un mois de septembre exceptionnel tout aussi beau qu’en 2012. Malheureusement, ce ne fût qu’en partie le cas, l’humidité ambiante et tenace nous ayant contraint à lancer les vendanges dès le 1er octobre. L’état sanitaire de nos merlots fût très correct, même si le botrytis montrait quelques signes de virulence ça et là. Après un tri très sélectif à la vigne et au chai, nous avons même eu tout de même d’importantes difficultés à remplir nos cuves, qui, cette année, paraissaient bien grandes.
Premier résultat sur les rouges (avant écoulage) : 33hl/ha soit une perte d’environ -25% par rapport à une récolte moyenne décennale. Mais estimons-nous chanceux face au déluge que Bordeaux a subi en Juin et face aux nombreux impacts de grêle que d’autres ont connu, ruinant tout ou majorité de leur récolte.
La principale déception restera forcément la qualité des tannins, qui aurait mérité deux bonnes semaines supplémentaires de maturation. Les vinifications s’annoncent résolument techniques, précises et surtout délicates. L’extraction douce des tannins fera la différence, la recherche de la rondeur et de l’expression du fruit seront deux éléments-clés dans la réussite de ce millésime.
Pour nos blancs, plus d’optimisme au niveau de la qualité, et non sur les volumes en revanche – 30 hl/ha. En effet, les conditions climatiques de ce mois de septembre auront été très favorables au murissement des sauvignons blancs. Nous retrouvons aussi une bonne acidité dans les jus, ce qui laisse prétendre à une bonne tenue au vieillissement du 2013.
2013 devrait être un millésime réussi pour nos blancs. Les fermentations alcooliques se terminent doucement, les batonnages vont pouvoir débuter, l’élevage sur lies fines va se dérouler en douceur, comme le veut la tradition à Brown.
Je vous donne rendez-vous au mois de Mars pour venir découvrir les prémices de ce « fameux » millésime 2013 qui aura fait parler de lui !

Jean-Christophe Mau

PS : En aparté, nous n’avons plus qu’à espérer que 2014 ne ressemble ni à 1974, ni même à 1984 ou à 1994 mais plutôt à 2004. Une récolte généreuse et qualitative serait la bienvenue !

Découvrir Intothewine

Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous