14 photos
Producteur

Château Durfort Vivens

France, Bordeaux
Appellation : Margaux
Adresse

Château Durfort Vivens

3, rue du Général de Gaulle
MARGAUX

Tél. : +33 (0)5 57 88 31 02
Contacter

Actualités

  • 13/04/12

    L'homme qui murmure à l'oreille de Durfort-Vivens : article dans Terre de vins

    Le magazine Terre de vins consacre un article sur Gonzague Lurton et son Château Durfort-Vivens, 2ème Grand Cru Classé 1855 à Margaux.

    Soucieux de faire franchir un nouveau cap à son vignoble, Gonzague Lurton, propriétaire du Château Durfort-Vivens (2ème Grand Cru Classé, Margaux), a fait appel aux services d’Emmanuel Labergère, “l’homme qui murmure à l’oreille des grappes”.

    Article et explication de la démarche de Gonzague Lurton et de son conseiller très spécial, inspirée de la biodynamie et de géobiologisme à retrouver en cliquant ici.

  • 07/12/11

    Découvrez la vidéo du Château Durfort Vivens

    Le château Durfort-Vivens est un domaine viticole situé à Margaux en Gironde. En AOC Médoc, il est classé deuxième grand cru dans la classification de 1855.

    Retrouvez la vidéo dans la galerie photo/vidéo du Château Vivens

  • 22/11/11

    Bulletin Vendanges 2011 au Château Durfort-Vivens

    Le Bulletin des Vendanges 2011 retrace la climatologie, le travail au vignoble, les vendanges, la maturité et la vinification pour l'élaboration du millésime 2011; avec des particularités et des nouveautés pour cette année.

    Avec un début d’été plus frais que ce que nous avions connu ces dernières années les vendanges ont tout de même débutées dès le 09 septembre.
    Le temps chaud et sec qui suivi permis une maturation et des vendanges dans de très bonnes conditions.
    En 2010, nous avions généralisé le transport de la vendange en bacs de 400 kg sur des camions plateau pour réduire au maximum la trituration de la vendange et la production de jus. Bien que satisfaits du progrès qualitatif de ce process, il était plus facile de l'automatiser compte-tenu des dimensions imposantes des bacs pour leur manipulation, le choix des cagettes s’est imposé dans le cadre d’une automatisation de la réception de vendange.

    L’autre nouveauté cette année à Durfort-Vivens réside dans le mode d’égrappage de la vendange. Nous avons donc choisi le système dit « le cube » qui fonctionne sur le principe de la machine à vendanger mais en fixe au cuvier (pas d’atteinte à l’intégrité de la vigne si l’on compare aux machines).
    Malgré le ralentissement du cycle végétatif de la vigne en début d’été, la précocité du millésime 2011 reste significative en fin de maturation. Il s’agit en effet, après le 2003, du millésime le plus précoce de ces vingt dernières années.
    Cependant, les bons niveaux de concentration en composés phénoliques ainsi que les bons rapports marc/jus ont permis d’obtenir des vins plutôt riches (IPT élevés) sans trop extraire, d’autant que les vins de presse se montrent très qualitatifs et seront utiles aux assemblages.

    Télécharger le PDF du bulletin des vendanges 2011

  • 18/05/11

    Bettane et Desseauve notent le Château Durfort-Vivens 2010 dans Terre de vins

    Château Durfort-Vivens 2010

    Note: 16/20

    Nerveux et linéaire avec du style, choix de vendanges assez conservateur dans le sens où on a choisi une maturité pas trop avancée, ce qui donne une peu de rigidité (provisoire) à l'ensemble.

  • 12/05/11

    Le Point note le Château Durfort-Vivens 2010

    Durfort-Vivens 2ème Cru Classé

    Gonzague Lurton: "On a tout vendangé en octobre, cette pluie du 8 septembre a fait du bien. Elle a permis à la maturité de se relancer. On a pris notre temps, on a fini le 20 octobre. Cela fait bien longtemps qu'on avait pas eu de merlot de cette qualité. Quant au francs, ce sont les meilleurs que j'ai jamais faits. On a travaillé à basse température, vers 26/27°C. Au final, c'est un des assemblages les plus faciles à faire de ma carrière." 74% cabernet-sauvignon, 4% cabernet-franc, 22% merlot. 13,9°.

    Note: 17/20
    Note de dégustation: Fruits noirs. Epices, poivre, bouche douce, ronde, fraîche, tanins moelleux, très mûrs, doux. Serré en finale, joli vin.

    Ce vin pourra commencer à être déguster en 2018 et peut se garder 29 ans.

Découvrir Intothewine

Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous