producteur

Château Haut Bages Libéral

Château Haut Bages Libéral 2003

Rouge France, Bordeaux
Appellation : Pauillac

Garde : Plus de 10
Millésimes : 2004 - 2003 - 2001 - 2000

Château Haut Bages Libéral

Du "jamais vu" sont les mots qui décrivent les conditions climatiques du millésime 2003.
Les heures d'ensoleillement et les températures ont dépassé tous les records. Malgré ces conditions météorologiques extrêmes, les raisins ont été ramassés à leur maturité phénolique optimale. Ceci grâce à une surveillance attentive et journalière, à un parfait état sanitaire du vignoble et surtout à la bonne maturité des tanins de pellicule. La précocité a été exceptionnelle car les vendanges ont eu lieu quasiment trois semaines plus tôt que les années précédentes pour les merlots.
Quant aux cabernets sauvignons, ils ont suivi une maturation lente et ont été récoltés au fur et à mesure de l'atteinte de la maturité de chaque parcelle jusqu'à fin Septembre.

Le nez est élégant avec des arômes de fruits noirs, griottes et mûres.
Des notes de truffe blanche lui donnent de la complexité. La bouche est équilibrée avec des tanins fondus

L'avis du sommelier

 
Bouche
équilibrée
tanins fondus
Couleur
sombre
Final
intense
Nez
griottes
truffe blanche

Retrouvez ici
bientôt l'avis du
sommelier en
vidéo !

Le mot du producteur

Bienvenue sur l'espace du Château Haut-Bages Libéral

Qui croirait que cette femme est à la tête de quatre châteaux prestigieux du Médoc ? Elle-même n'y aurait pas cru... Née d'une famille de vignerons, elle ne se destinait pourtant pas à la gestion d'une propriété viticole.
En 1992, Claire VILLARS préparait un doctorat de physique-chimie appliqué à l'archéologie à Paris. Le décès accidentel de ses parents interrompit sa vie étudiante. Elle rentra à Bordeaux où elle se plongea dans le monde vitivinicole en reprenant la gestion des propriétés familiales.
Tout en menant de front la gestion des domaines, elle étudiant la viticulture et l'oenologie à la faculté d'oenologie de Bordeaux. Elle eut également la chance d'être formée par son grand-père, Jacques MERLAUT.
Ainsi à 25 ans, elle prit en main la gestion de FERRIERE, HAUT-BAGES LIBERAL, et LA GURGUE.
En 1993, elle rencontra Gonzague LURTON, propriétaire du Château DURFORT VIVENS (2ème cru classé de Margaux) et l'épousa en 1994.
Entre 2000 et 2001, elle entreprit une importante reconstruction des chais et du cuvier de Château FERRIERE et de Château HAUT-BAGES LIBERAL. En parallèle, un gros travail fut mis en place pour mettre en valeur le terroir, tout en s'orientant vers une viticulture raisonnée et ceci afin d'atteindre la plus haute qualité possible.
Fin 2006, elle acheta avec son mari une petite propriété sur Saint-Estèphe dotée d'un très beau terroir : Château DOMEYNE.
Dans cette nouvelle optique de qualité à tous les niveaux, Claire est déterminée à poursuivre le challenge de se consacrer à la renaissance du prestige de ses propriétés et de marquer leur identité à travers l'expression de leur terroir respectif.

L'avis des internautes ( avis)

Vous connaissez ce vin ?

Donnez votre avis

Découvrir Intothewine

Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur ce vin

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire