20 photos
Producteur

Château La Tour Carnet

France, Bordeaux
Appellation : Haut-médoc
Adresse

Château La Tour Carnet

Route de Beychevelle
Saint Laurent Médoc

Tél. : 05 56 73 30 90
www.latour-carnet.com
Contacter

Actualités

  • 28/05/13

    Verticale de Château La Tour Carnet à la cave Bernard Magrez à Paris

    Où trouver du Château La Tour Carnet à Paris ?

    Rendez vous à la Cave Bernard Magrez, où Jean-Charles Demichel vous attend. N'hésitez pas à aller y faire un tour pour (re)découvrir ces vins d'exception dans tous les millésimes entre 2000 et 2010.

  • 27/05/13

    Le Château La Tour Carnet 2012 noté par le guide Gault et Millau

    Le guide Gault & Millau, a publié ses notes de dégustation sur le primeurs 2012.

    Château la Tour Carnet, Haut-Médoc,4e cru classé,rouge 2012,16,5/20
    Le nez est charmant, de cachou, de rose, de menthol, de myrtille, sur un lit d’épices. On trouve une
    fine chaleur en bouche, complétée par de la
    fraîcheur. Les tanins sont encore à fondre.

  • 31/01/13

    Application collaborative sur la page de Bernard Magrez.

    Depuis quelques jours Bernard Magrez, le propriétaire du Château La Tour Carnet, a mis en ligne une toute nouvelle application sur son espace Facebook vous permettant de contribuer en direct à un mur d’images Instagram autour de ses vins.

    Vous pourrez ainsi découvrir l’univers de ses grands crus tout en images mais aussi participer à ce mur en taguant avec le mot #Magrez vos photos de visites, de dégustations, ou encore d’art contemporain.
    Vos clichés Instagram seront automatiquement diffusés et les meilleurs mis en avant régulièrement.
    Cet espace est d’ores et déjà accessible aux abonnés de ma page Facebook, à cette adresse:


    lien de Bernard Magrez

  • 09/11/12

    Jeanne Lacombe, responsable d’exploitation du Château la Tour Carnet nous raconte ses vendanges 2012

    Les vendanges 2012 au Château La Tour Carnet ont débuté sereinement le 24 septembre par nos Sauvignons blancs. L’état sanitaire irréprochable du vignoble (aucun souci de pourriture) nous a permis d’attendre les maturités optimales. Les baies récoltées ont donc été très saines, très aromatiques, avec une bonne fraîcheur.
    Pour la récolte des Sémillons et Muscadelles (cépages blancs), nous avons laissé passer les derniers jours de septembre pluvieux et avons attendu les conditions plus favorables de la première semaine d’octobre pour les récolter.

    La vendange des Merlots a débuté le lundi 8 octobre, par les jeunes plantes et les vignes les plus vigoureuses (moins aptes à tenir dans le temps ; risques de pourritures, de délitement des pellicules…), pour se terminer le mardi 16. Jamais celles-ci ne se sont déroulées aussi rapidement. En effet, les épisodes pluvieux du vendredi 5 au dimanche 7 octobre, nous ont contraints à récolter rapidement pour éviter que les baies ne se diluent. Malgré cette course contre la montre, la récolte a été très satisfaisante, à la fois sur le plan sanitaire (pas d’apparition de Botrytis) et sur le plan qualitatif puisque nous avons pu atteindre les maturités que nous désirions. Pour parer à ces vendanges « précipitées », nous avions installé une troisième ligne de réception et tri de la vendange. Ainsi, nous pouvions récolter 12 à 15 hectares par jour au lieu de 8 hectares les autres années. Au final, nous avons mobilisé 140 vendangeurs et 30 personnes pour le tri (14 sur la ligne principale et 8 sur les deux autres).

    Nous observons généralement quelques jours d’arrêt entre les vendanges des Merlots et des Cabernets. Toutefois, le maintien des mauvaises conditions météorologiques nous a poussé à ne pas interrompre les vendanges. Nous avons ainsi récolté les Cabernets entre le mardi 16 et le vendredi 19 octobre.

    L’année 2012 restera dans nos mémoires comme une année délicate (débourrement difficile, forte pression parasitaire, coulure importante sur les merlots) et nous l’avons terminé par des vendanges sous une météo capricieuse. Néanmoins, si la récolte a été plus difficile et moins abondante qu’en 2011, la qualité, elle, semble très prometteuse et comparable à 2008. En effet, les premières cuves ayant fini de fermenter montrent un joli fruit, de belles concentrations et une structure tannique souple et soyeuse !

  • 12/06/12

    Confusion sexuelle contre les tordeuses de la grappe au Château La Tour Carnet

    Les chenilles (tordeuses de la grappe) peuvent causer de nombreux dégâts dans les vignes, en perforant les baies de raisins au cours de la maturation et en créant ainsi des portes d’entrée pour l’installation et la propagation de la pourriture (Botrytis). Une lutte préventive est donc nécessaire afin d’éviter toute pénétration des chenilles dans les grains de raisins.Pour lutter contre les tordeuses de la grappe le Château La Tour Carnet a fait le choix, depuis de nombreuses années déjà, de la lutte bio-technique par confusion sexuelle plutôt que de la lutte chimique avec des insecticides.

    La confusion sexuelle nécessite la mise en place de diffuseurs dans et autour des parcelles. Ces diffuseurs vont saturer l’air en phéromones sexuelles (substance naturelle émise par la femelle pour attirer le mâle).
    L’objectif est d’empêcher la rencontre des adultes et de perturber ainsi l’accouplement.

    Cette technique alternative à la lutte chimique nécessite une mise en place rigoureuse et suivi précis des vols de papillons.