18 photos
Producteur

Château Lajarre

France, Bordeaux
Appellation : Bordeaux supérieur
Adresse

Château Lajarre

24, avenue des Châteaux
MOULIETS ET VILLEMARTIN

Tél. : 05 57 40 50 59
Fax : 05 57 40 71 20
Contacter

Le mot du producteur

Grégory Lovato
Bienvenue sur l'espace du Château Lajarre
Issu d'une longue lignée de vignerons italiens et français installés dans des régions et sur des terroirs différents, j'ai décidé, après mes études de médecine et une fois ma thèse passée de m'installer au Château Lajarre en 2005. Cette propriété familiale qui m'a vu grandir et dnas laquelle je passais, enfant, une partie de mes vacances me charmait et m'attiraît depuis. C'est auprès de mon grand-père paternel que je me suis initié dans un premier temps à la conduite du vignoble et à la vinification. Ma rencontre avec Stéphane Toutoundji , mon oenologue conseil, en 2008 a été déterminante et il m'a convaincu que le potentiel de cette propriété était grand, que l'on pouvait y produire des vins généreux, gourmands et frais, tout en rondeur.

Présentation

C’est en 2005 que le Dr Grégory Lovato, jeune médecin de 29 ans, décide de prendre la direction du château Lajarre, qui appartient alors à ses grands-parents et d’en faire un nom qui compte dans l’appellation Bordeaux Supérieur.

Il peut ainsi allier ses deux passions que sont le vin et la médecine et poursuivre la tradition familiale viticole qui remonte au XIXème siècle. Ses arrières-grands-parents paternels, d’origine italienne, exploitaient déjà au début du XXème siècle une propriété viticole en Vénétie alors que ses arrières-grands-parents maternels possédaient le Clos Lassalle (1er cru classé de Saint-Emilion, aujourd’hui disparu, et des vignobles dans le bergeracois)

Histoire du Château

C’est en 1973 que son grand-père, déjà propriétaire du Château Canon-Montségur en appellation Côtes-de-Castillon, achète le Château Lajarre situé sur des coteaux argilo-calcaires non loin de Saint-Emilion. La propriété dont l’origine remonte au XVIIIème siècle a appartenu au Duc de Lorge puis à Jean Gautier, maire de Bordeaux, Pair de France et Ministre des Finances de Louis-Philippe qui y fait construire un très beau castel.

Le vignoble prend alors sa véritable identité avec l’acquisition de terres, de bois et la replantation de la totalité des vignes existantes. La propriété a aujourd’hui une superficie de 55 hectares d’un seul tenant, dont 32 hectares de vignes plantées sur deux sols distincts: sablo-graveleux en pied de côte et argile-calcaire sur les coteaux.

Le vignoble

  • Plantés entre 3500 et 5300 pieds à l’hectare ;
  • l’encépagement est représentatif de la rive droite: 70 % de merlot noir, 30 % de cabernet franc.

Viticulture et vinification

Avec l’arrivée de Grégory Lovato, la propriété prend un tournant qualitatif dès 2005 et c’est désormais Stéphane Toutoundji qui conseille le domaine.

La viticulture s’appuie sur des concepts d’agriculture raisonnée. Les sols sont travaillés, avec parfois un enherbement naturel. On ne désherbe que sous le rang. Le vignoble est assez homogène en âge de vignes (25 ans). La conduite privilégie la taille en guyots double avec un minimum d’yeux pour un objectif de 45 hl/ha. Objectif affiné par un ébourgeonnage et une vendange en vert si nécessaire. Un effeuillage vient aérer les grappes. Le critère de récolte fait la part belle à la dégustation de baies.

Les vendanges sont mécanisées mais le tri des baies au chai est systématique. Le chai est équipé de cuves en béton revêtu ou de cuves en inox thermorégulées. Les raisins subissent une macération préfermentaire à froid (en 10 et 12 °C) jusqu’à 72 heures. Puis les fermentations démarrent lentement pour atteindre des températures de 26°C à 30°C.

Des pigeages et des remontages raisonnés pour des extractions mesurées sont effectués. Les cuvaisons durent 30 jours environ, puis les fermentations malolactiques ont lieu en barriques ou en cuves.

Découvrir Intothewine

Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous