Adresse

Vignobles Reiffers

Château Côte de Baleau
Saint Emilion

Tél. : 0033 (0)5 57 24 71 09
Contacter

Le mot du producteur

Sophie Fourcade
Vignobles Reiffers
"Le vin est plus qu'une culture mais une histoire qui allie passion, tradition et esprit d'innovation"

Présentation

Il n'était pas question de briser la chaîne affective qui, depuis 1643, lie la famille Reiffers au terroir de Saint-Emilion. Après en avoir débattu avec son frère et sa sœur, c'est Sophie Fourcade qui a choisi, il y a dix ans, d'assurer la direction des trois propriétés familiales.

Le plus connu de ces domaines, c'est le château des Grandes Murailles, ce petit vignoble de 2 hectares qui s'étire au pied du plus célèbre des vestiges de Saint-Emilion - le dernier pan de mur de l'ancien couvent des Dominicains bâti au XIVe siècle et qui marque l'entrée de la ville. Les caves troglodytes de ce cru classé, élaboré à partir du seul merlot, ont été creusées à même la craie, sous les rangs de vignes.

La deuxième pépite choyée par Sophie Fourcade, c'est le clos Saint-Martin, 1,33 hectare de vignes qui voisinent à la fois avec l'église du même nom et quatre des premiers crus classés de l'appellation. Elevé en barriques neuves, dans lesquelles le millésime 2008 a fait sa fermentation alcoolique pour la première fois, ce vin est le prototype même du saint-émilion accompli.

Le château Côte de Baleau (8 ha) et son prolongement, les Roches blanches (9 ha), c'est le fief d'origine des Reiffers, flanqué d'un incroyable château, une imitation médiévale construite à partir d'une modeste maison de campagne. C'est aussi le QG des Vignobles Reiffers, où Sophie Fourcade, conseillée par l'œnologue Michel Rolland, planifie le travail sur les trois domaines en affirmant : «C'est ici que tout a commencé, c'est ici que tout continue et que tout évolue.»

Depuis dix ans, pas mal de choses ont changé, en matière de qualité notamment, mais sans jamais renier ce qui a déjà été accompli par la famille sur ses terres de Saint-Emilion. L'un de ses objectifs prioritaires est d'intégrer la Côte de Baleau dans le clan des grands crus classés auxquels appartiennent déjà les deux autres châteaux familiaux.

                                 Texte: ROGER POURTEAU